Marjolaine Abaléa

« How long does it last »

Saint Gilles 

Vidéo

@marjolaineabalea

Marjolaine est une jeune artiste qui vit à Bruxelles. Elle est diplôme d’un DNAP à l’EESAB site Quimper avec mention ainsi qu’un master d’art plastique, visuels et d’espace à l’ENSAV La Cambre en photographie avec satisfaction du jury.

Fin 2019, elle dispose d’un atelier en résidence à Bruxelles. Elle lance alors une recherche post-diplôme, pour laquelle elle s'appuie sur le poème de Jane Hirsfield “On the fifth day”, sur le contexte écologique actuel. Il est question de mémoire, de silence provoqué, et de souvenir qu’on doit garder en cachette. Grâce à son envie d’élargir sa pratique, elle travaille en tant qu’interprète auprès de Jocelyn Cottencin pour sa performance “Monumental” au Kanal Centre Pompidou. Ainsi qu’avec Mauro Paccagnella et Eric Valette sur leur spectacle “(A+X+P)” au Théâtre Les Tanneurs à Bruxelles.

Découvrez  les oeuvres confinées de Marjolaine rue des Éperonniers -1000 Bruxelles 

« How long does it last est une série de 19 photographies numériques accompagnée d’une vidéo qui porte le regard envers mes deux colocataires, Lola et Marjolaine avec qui j’ai passé le confinement. 

Nous nous connaissions seulement depuis cinq mois lorsque le confinement a commencé. À la suite de nombreuses discussions et malgré nos doutes, nous avons réussi à construire un environnement sain, sécurisant, tendre, rempli d’amour, d’entraide et de bonheur.

A travers l’objectif, je décide de garder en mémoire ce temps tout à fait spécial marqué par nos nouvelles habitudes de vie. Petit à petit, je resserre mon regard pour le focaliser sur les liens qui se nouent entre mes deux colocataires. Je suis avec elles derrière mon appareil photo dont elles oublient la présence.

Revenue à l’essentiel de nos vies, j’ai été attentive à chaque moment de complicité, de soutien, de questionnement, de rires et de joie, observant Marjolaine et Lola dans leur amitié grandissante, prenant les formes d’un amour profond et doux.

Ça dure combien de temps va au-delà de ce moment spécial qu’a été le confinement interrogeant la relation entre deux femmes, la limite entre l’amitié et l’amour ainsi que la possibilité d’un flou entre ces deux entités. »