Xénia Maszowez

« Pensées Sauvages »

Mons  

Impression végétale

@xeniamaszowez

Xénia est une artiste pluridisciplinaire en collage et poésie, et habite la région montoise. Licenciée en philosophie et diplômée en gestion culturelle (ULB), elle est également titulaire d’un certificat d’éco-conseil. Elle a travaillé pendant 15 ans dans un mouvement féministe d’éducation permanente. La protection de l’environnement et les droits des femmes sont deux thématiques essentielles à ses yeux, et cela transparaît dans sa pratique artistique. 

Découvrez  les oeuvres confinées de Xénia rue des Éperonniers -1000 Bruxelles 

Capture d’écran 2021-03-11 à 16.25.48.pn
Capture d’écran 2021-03-11 à 16.25.55.pn

Le confinement m’a obligée à cohabiter 24h/24 avec mes deux enfants adolescents et mon compagnon en télétravail. L’interdiction de voir famille et amis et cette promiscuité forcée ont détérioré ma santé mentale et l’équilibre familial. Je me suis sentie vaciller. Un puissant réflexe de survie s’est déclenché en moi : il fallait créer. 

 

« Pensées sauvages » est une série de 4 œuvres réalisées en technique mixte collage/impressions végétales à l’encre d’imprimerie sur divers supports de récupération (kleenex, page de journal ancien, papier ligné ancien, feuille de dictionnaire).  

Avant le début de la crise Covid, j’écrivais déjà beaucoup de poèmes et je pratiquais le collage, mais de manière moins intensive. Depuis mars, c’est quasi quotidiennement que je crée, sous quelque forme que ce soit (poèmes, textes, photos, collages, gravures). 

 

Par chance, juste avant le lockdown, je venais d’acquérir un lot de périodiques anciens, une véritable mine d’images et de supports pour mes œuvres.  

La série « Pensées sauvages » est née du mélange de la détresse et de la beauté ressenties durant cette période. Elle se trouve à la croisée de mes centres d’intérêt : philosophie, poésie, nature.